Warning: include() [function.include]: URL file-access is disabled in the server configuration in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 31

Warning: include(http://www.populationdata.net/include/haut.php) [function.include]: failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 31

Warning: include() [function.include]: Failed opening 'http://www.populationdata.net/include/haut.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php5/lib/php') in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 31

Warning: include() [function.include]: URL file-access is disabled in the server configuration in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 38

Warning: include(http://www.populationdata.net/include/gauche.php) [function.include]: failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 38

Warning: include() [function.include]: Failed opening 'http://www.populationdata.net/include/gauche.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php5/lib/php') in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 38

 

 
HCR - Statistiques sur les réfugiés dans le monde en 2006

10 juin 2006 - HCR : statistiques sur les réfugiés dans le monde en 2006

HCR - réfugiés dans le monde en 2006 Image : HCR
Bien que le nombre de réfugiés ait atteint son niveau le plus bas depuis 26 ans, le nombre total de personnes déracinées a approché, l'an passé, les 21 millions, indique le rapport statistique annuel de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, publié aujourd'hui.
Cette enquête intitulée « Réfugiés, Tendances mondiales en 2005 » explique cette augmentation par le rôle plus important joué par l'agence dans l'assistance aux personnes déplacées internes.

Ce rapport annuel indique qu'en dépit d'une baisse du nombre de réfugiés chutant de 9,5 millions en 2004 à 8,4 millions l'année suivante, le chiffre global de personnes relevant de sa compétence avait augmenté de 1,3 million, passant de 19,5 à 20,8 millions, indique un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) publié aujourd'hui à Genève.

L'essentiel de cette hausse résulte de l'accroissement du nombre de personnes vivant dans des situations similaires à celle des réfugiés mais à l'intérieur de leur propre pays. L'UNHCR comptabilise aujourd'hui dans 16 pays quelque 6,6 millions de personnes déplacées à l'intérieur de leurs frontières nationales en raison de conflits et relevant de son mandat, alors qu'à la fin 2004 elles étaient 5,4 millions dans 13 pays.

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres a précisé que des conclusions positives et négatives pouvaient être tirées du rapport.

« Alors que nous approchons de la Journée mondiale des réfugiés le 20 juin, la bonne nouvelle est que le nombre total de réfugiés est à son niveau le plus bas depuis 1980 ; qu'en 2005 les flux de nouveaux réfugiés vers des Etats voisins ont été les plus faibles des 29 dernières années ; et que plus de 6 millions de réfugiés ont pu rentrer chez eux depuis 2002 », a-t-il dit.

« Nous trouvons des solutions durables pour des millions de réfugiés grâce au rapatriement volontaire, à l'intégration locale dans les pays de premier asile et grâce à la réinstallation dans des pays tiers. »

« La mauvaise nouvelle est que la communauté internationale a encore un long chemin à parcourir pour résoudre le sort de millions de déplacés internes dans des endroits comme le Darfour, l'Ouganda et la République démocratique du Congo », a ajouté António Guterres.

« Alors que nous avons aidé des centaines de milliers de déplacés internes à rentrer chez eux au Libéria, en Fédération de Russie, dans les Balkans et dans d'autres endroits, des millions vivent encore dans des situations proches de celle des réfugiés mais à l'intérieur de leur propre pays. Ils ont besoin de recevoir davantage d'aide et l'UNHCR a l'intention d'assumer la part de responsabilité qui lui revient. »

L'UNHCR a débuté ses activités en 1951, avec pour mandat de protéger et de trouver des solutions pour les réfugiés ? des personnes ayant franchi une frontière internationale pour fuir les persécutions et la violence dans leur patrie.

Bien qu'elle soit venue en aide à certaines populations de déplacés internes pendant les trente dernières années, l'agence est maintenant sollicitée pour jouer un rôle de plus en plus actif auprès des quelque 20-25 millions de déplacés internes dans le monde, qui ne sont pas protégés par la Convention sur les réfugiés de 1951 mais sont confrontés à la plupart des problèmes que rencontrent les réfugiés.

L'an dernier, les Nations Unies ont renforcé leur effort de coordination pour répondre aux besoins de davantage de déplacés internes en attribuant des fonctions sectorielles spécifiques aux diverses agences des Nations Unies. L'UNHCR a reçu la responsabilité de la protection, de la gestion des camps et de l'hébergement d'urgence dans le cadre de cette approche groupée.

Les 6,6 millions de déplacés internes que l'UNHCR aide déjà représentent 32 pour cent des 20,8 millions de personnes relevant de sa compétence en 2005, arrivant en seconde position après les réfugiés, qui constituent la part majoritaire avec 40 pour cent.

Les 28 pour cent restants incluent les personnes rapatriées, réfugiées et déplacées ? (1,6 million) ; les demandeurs d'asile (773 000) ; les apatrides (2,4 millions) et enfin diverses populations comprenant notamment les personnes qui ne peuvent déposer une demande d'asile bien qu'elles aient besoin de protection (960 000). Les 4,3 millions de réfugiés palestiniens relèvent de la responsabilité de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient).

La grande majorité des personnes déracinées dans le monde est accueillie par des pays en voie de développement.

Les statistiques de 2005 montrent que cinq nationalités représentent près de la moitié de la population qui relève de la compétence de l'UNHCR : les Afghans (2,9 millions) ; les Colombiens (2,5 millions) ; les Iraquiens (1,8 million) ; les Soudanais (1,6 million) et les Somaliens (839 000). Avec plus de 2 millions de déplacés internes, la Colombie accueille la plus grande population de personnes déracinées relevant du mandat de l'UNHCR, suivie par l'Iraq (1,6 million), le Pakistan (1,1 million), le Soudan (1 million) et l'Afghanistan (912 000).

D'après le rapport publié par la section de l'UNHCR pour l'appui à l'information et la coordination sur le terrain, c'est la cinquième année consécutive que l'on observe un déclin de la population globale des réfugiés. Les reculs les plus importants (19 pour cent) ont été enregistrés en Afrique de l'Ouest et dans la région CASWANAME (Asie centrale, Asie du Sud-Ouest, Afrique du Nord, Moyen-Orient).

D'importantes opérations de rapatriement sont en cours dans ces deux régions, qui accueillent toujours environ deux tiers des réfugiés dans le monde. Le nombre de réfugiés a baissé de 15 pour cent l'année dernière en Europe, la région accueillant environ un quart de la population réfugiée. Dix pour cent des réfugiés dans le monde se trouvent dans la région Asie-Pacifique, et sept pour cent dans les Amériques.

Bien que l'Afghanistan reste le pays d'origine de la majorité des réfugiés 0,9 million ? le nombre total de réfugiés afghans a décru de 21 pour cent en 2005, grâce au programme de rapatriement. Les opérations de rapatriement conduites par l'UNHCR ont aussi fait baisser le nombre de réfugiés burundais (qui a chuté de 10 pour cent) et celui des réfugiés libériens (moins 31 pour cent). Sur le total de 1,1 million de réfugiés qui ont décidé de rentrer l'année dernière, 752 000 ont été rapatriés en Afghanistan, 70 000 au Libéria, 68 000 au Burundi, 56 000 en Iraq et 54 000 en Angola. En tout, 15 opérations de rapatriement menées par l'UNHCR ont impliqué au moins 1 000 réfugiés l'année dernière.

Les mouvements massifs de nouveaux réfugiés vers des pays voisins, alors appelés réfugiés prima facie, ont atteint leur niveau le plus bas depuis 1976. Ainsi, 136 000 réfugiés prima facie sont arrivés dans 19 pays d'asile en 2005, soit un déclin de 46 pour cent par rapport à 2004. L'an dernier, le nombre de personnes ayant déposé une demande d'asile ou fait appel s'élevait à 668 000 dans 149 pays, année durant laquelle 680 000 demandes d'asile ont été déposées au total. Plus de la moitié des demandes d'asile (374 000) ont été enregistrées en Europe.

Source : ONU

   
Warning: include() [function.include]: URL file-access is disabled in the server configuration in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 114

Warning: include(http://www.populationdata.net/include/droite.php) [function.include]: failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 114

Warning: include() [function.include]: Failed opening 'http://www.populationdata.net/include/droite.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php5/lib/php') in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 114

 


Warning: include() [function.include]: URL file-access is disabled in the server configuration in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 121

Warning: include(http://www.populationdata.net/include/bas2.php) [function.include]: failed to open stream: no suitable wrapper could be found in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 121

Warning: include() [function.include]: Failed opening 'http://www.populationdata.net/include/bas2.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/php5/lib/php') in /home/content/g/r/a/graeme2929/html/migrations/refugies-stats-2006.php on line 121