Irak

Nom completRépublique d'Irak
Nom propreكۆماری عێراق - الجمهورية العراقية
ContinentAsie
Sous-continentAsie de l'Ouest
Population (palmarès: 36e)37 399 503 habitants (2014)
Croissance démographique3,100 % / an
Superficie435 052 km²
Densité85,97 habitants / km²
PIB (palmarès: 48e)220,506 milliards $USD (2014)
PIB/habitant5 974 $USD (2014)
Croissance du PIB-6,40 %/ an (2014)
Espérance de vie (palmarès)71,14 ans (2013)
Taux de natalité27,51 ‰ (2013)
Indice de fécondité3,50 enfants/femme (2013)
Taux de mortalité (palmarès)4,65 ‰ (2013)
Taux de mortalité infantile (palmarès)38,86 ‰
Taux d'alphabétisation78,50 %
Langues officiellesArabe, kurde
MonnaieDinar (IQD)
IDH (palmarès: 123e)0,654/1
IPE41,00
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident Jalal Talabani
Fête nationale9 avril (chute de Bagdad)
Codes ISOIQ, IRQ
GentiléIrakienne, Irakien
Touristes1 518 000 personnes (2010)
Irak – petite

L’Irak est un pays d’Asie de l’Ouest, situé au nord de la péninsule arabique. Il occupe une position centrale dans la région et regorge de ressources naturelles, principalement pétrole et gaz, dont il possède armi les plus importantes réserves du monde.
La forte augmentation des prix du pétrole des dernières années a permis au pays de commencer à se redresser économiquement.
La sécurité s’est également nettement amélioré, les attentats et combats entre l’armée et les insurgés se faisant moins nombreux. Ils prennent désormais des formes moins guerrières, et plus « maquisardes », par exemple par des enlèvements, de plus en plus nombreux.
Mais avec les combats en Syrie toute proche, de nombreux combattants armés s’en prennent au régime central et occupent militairement les régions du nord du pays.
Par ailleurs, les villes d’Irak ont depuis une dizaine d’années connu une très forte croissance, dont un doublement de population pour certaines. Les chiffres restent des estimations, car il n’y a pas eu de recensement depuis 1987, date à laquelle le pays comptait environ 17 millions d’habitants. Il en compte aujourd’hui (2014) un peu plus de 37 millions.
La situation sanitaire, notamment pour les pauvres, les femmes, les enfants et les personnes agées, est extrêmement préoccupante : le taux de mortalité infantile est particulièrement élevé pour un pays disposant d’un tel potentiel pétrolier, et les médicaments, malgré des accords avec l’ONU, manquent encore cruellement pour soigner les infections.
De nombreux médecins, professeurs, intellectuels, ingénieurs sont en effet partis, chassés par la guerre et parce qu’ils sont de plus en plus pris pour cible par les insurgés.

La question des Kurdes est aussi l’une des préoccupations (malheureusement secondaire) de la communauté internationale, au regard des nombreuses exactions perpétrées contre ce peuple à qui l’on refuse le droit d’exister dans les trois pays où il est implanté, soit l’Irak, la Turquie et l’Iran.
Les Kurdes se sont organisés pour créer un état indépendant au sein de l’actuel Irak, mais les difficultés, ainsi que les divisions politiques internes, augmentent d’années en années.
Les États-Unis ayant fait des promesses vagues aux Kurdes en échange de leur aide lors de l’offensive contre le pouvoir dictatorial de Saddam Hussein, la situation ne semble pas réglée de sitôt. En effet, les États-Unis ont arrêté la guerre et ont retiré la majeure partie de leurs troupes.
L’autonomie a été accordée à la région kurde avec la nouvelle constitution.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines
Aire urbainePopulation
Bagdad10 634 225 habitants
Bassorah3 802 881 habitants
Hillah628 141 habitants
Kerbala642 150 habitants
Kirkouk835 927 habitants
Mossoul2 721 096 habitants
Nadjaf799 137 habitants
Nasiriya632 135 habitants
Souleimaniyé851 143 habitants
Voir aussi