Bhoutan

Nom officielRoyaume du Bhoutan
Nom propreDruk Yul (dz)
ContinentAsie
Sous-continentAsie du Sud
Population (palmarès : 144e)2 746 847 habitants (2017)
Croissance démographique1,52 % / an
Superficie38 394 km²
Densité71,54 habitants / km²
PIB (palmarès : 187e)2,058 milliards $USD (2015)
PIB/habitant (palmarès)2 719 $USD (2015)
Croissance du PIB6,49 % / an (2015)
Espérance de vie (palmarès)70,10 ans (2016)
Taux de natalité17,50 ‰ (2016)
Indice de fécondité1,93 enfants / femme (2016)
Taux de mortalité (palmarès)6,60 ‰ (2016)
Taux de mortalité infantile (palmarès)33,90 ‰ (2016)
Taux d'alphabétisation92,04 % (2015)
Langues officiellesDzongkha
MonnaieNgultrum (BTN)
IDH (palmarès : 138e)0,607 / 1 (2015)
IPE (palmarès)64,99 (2016)
Nature de l'ÉtatMonarchie constitutionelle parlementaire
Chef de l'ÉtatRoi Jigme Khesar Namgyel Wangchuck
Fête nationale17 décembre (création de la dynastie Wangchuck en 1907)
Codes ISOBT, BTN
GentiléBhoutanaise, Bhoutanais
Touristes (palmarès)167 379 personnes (2015)
Bhoutan – petite

Le Bhoutan est un pays d’Asie du Sud sans accès à la mer. Il est situé dans l’est de la chaîne de l’Himalaya, enclavé entre l’Inde au sud, à l’est et à l’ouest, et la Chine (région autonome du Tibet) au nord. Plus à l’ouest, il est séparé du Népal par l’État indien du Sikkim, et plus au sud il est séparé du Bangladesh par les États indiens d’Assam et du Bengale-Occidental. Sa capitale et plus grande ville est Thimphou.

Vallée, Bhoutan
Vallée, Bhoutan

Sortant d’une monarchie absolue fermée au monde, le pays, qui est l’un des plus pauvres de la planète, tente désormais une timide ouverture. Le nouveau roi (intronisé en 2008) hérite donc d’une nouvelle monarchie parlementaire, et a pour tâche principale de développer le Bhoutan.
Il doit également s’attaquer à un problème local : la majorité des habitants ne sont pas comptabilisés et n’existent pas dans le système féodal du Bhoutan, à savoir les Bhoutanais d’origine népalaise principalement. Ceux-ci n’ont en effet plus la nationalité bhoutanaise depuis 1985 et nombre d’entre eux ont été expulsés ou contraints de quitter le pays, et vivent désormais dans des camps au Népal.

Thimphou, capitale du Bhoutan
Thimphou, capitale du Bhoutan. Photo : Gyzuh

C’est la raison pour laquelle le gouvernement ne recense qu’environ 789 000 habitants officiellement (estimation 2017) dans ce petit pays, de la taille de la Suisse, qui en compte pourtant plus de 2,7 millions en réalité !
En mai 2017, le pays organise d’ailleurs un recensement, ce qui est l’occasion d’améliorer grandement les bonnes pratiques en la matière.

Taktshang, monastère au Bhoutan
Taktshang, monastère au Bhoutan

Cette discrimination empêche le pays d’aller de l’avant, ces personnes n’ayant pas accès à bon nombre d’emplois, et n’ayant aucun droits ou presque.
Le progrès social et humain permettrait au Bhoutan de se développer plus rapidement économiquement, car les deux sont étroitement liés.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2017)
Aire urbainePopulation
Thimphou138 720 habitants
Phuntsholing125 985 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
Districts (Dzongkhag)PopulationSuperficie
Bumthang18 965 habitants2 668 km²
Chukha88 342 habitants1 879 km²
Dagana27 522 habitants1 723 km²
Gasa3 694 habitants3 075 km²
Haa13 499 habitants1 865 km²
Lhuntse17 618 habitants2 809 km²
Mongar44 259 habitants1 945 km²
Paro43 167 habitants1 251 km²
Pemagatshel28 442 habitants1 022 km²
Punakha27 838 habitants1 110 km²
Samdrup Jongkhar41 514 habitants1 878 km²
Samtse70 618 habitants1 305 km²
Sarpang45 637 habitants1 666 km²
Thimphou116 012 habitants1 749 km²
Trashigang56 168 habitants2 204 km²
Trashiyangtse20 874 habitants1 449 km²
Trongsa16 012 habitants1 822 km²
Tsirang21 816 habitants638 km²
Wangdue Phodrang37 552 habitants3 920 km²
Zhemgang21 501 habitants2 416 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi