Grenade

Nom completGrenade
Nom propreGrenada (en)
ContinentAmériques
Sous-continentAntilles
Population (palmarès : 205e)112 989 habitants (2017)
Croissance démographique1,090 % / an
Superficie349 km²
Densité323,75 habitants / km²
PIB (palmarès : 200e)0,984 milliards $USD (2015)
PIB/habitant (palmarès)9 212 $USD (2015)
Croissance du PIB6,23 % / an (2015)
Espérance de vie (palmarès)76,00 ans (2013)
Taux de natalité16,90 ‰ (2013)
Indice de fécondité2,10 enfants / femme (2013)
Taux de mortalité (palmarès)7,60 ‰ (2013)
Taux de mortalité infantile (palmarès)17,40 ‰ (2013)
Taux d'alphabétisation96,00 % (2013)
Langues officiellesAnglais de facto (Français créole parlé)
MonnaieDollar de la Caraïbe orientale ($ XCD)
IDH (palmarès : 84e)0,754 / 1 (2015)
IPE (palmarès)63,28 (2016)
Nature de l'ÉtatMonarchie constitutionnelle
Chef de l'ÉtatReine Élisabeth II ; Gouverneure Cecile La Grenade
Fête nationale7 février (indépendance de 1974)
Codes ISOGD, GRD
GentiléGrenadienne, Grenadien
Touristes (palmarès)141 000 personnes (2015)
Grenade – petite

La Grenade est un État insulaire de la mer des Caraïbes, qui comprend l’île de la Grenade, l’île de Carriacou et l’île de Petite Martinique, situées dans la partie méridionale de l’archipel des Grenadines. Le pays partage cet archipel avec Saint-Vincent-et-les-Grenadines, situé au nord. Au sud se trouvent Trinité-et-Tobago et le Venezuela.

Île Calivigny, Grenade
Île Calivigny, Grenade

Après l’indépendance du Royaume-Uni en 1974, et l’avènement d’un régime autoritaire par le premier ministre d’alors Éric Gairy, le pays a connu un coup d’État orchestré par Maurice Bishop, qui mit en place un régime socialiste, le Gouvernement révolutionnaire populaire de la Grenade. Le pays se rapprocha de Cuba et de l’URSS, ce qui déplut fortement aux États-Unis, qui organisèrent en 1983 un renversement militaire du régime. L’invasion prit comme prétexte l’exécution du premier ministre Maurice Bishop, pour cause de divergence avec Moscou, suivie par la prise du pouvoir par l’armée. La Grenade a ainsi été le théâtre malheureux de la Guerre Froide entre les deux grandes puissances militaires de l’époque. Des élections furent ensuite organisées en 1984, et le pays est désormais une monarchie parlementaire.

Saint-Georges, capitale de la Grenade
Saint-Georges, capitale de la Grenade
Saint-Georges, capitale de la Grenade
Saint-Georges, capitale de la Grenade

Le tourisme est désormais l’une des principales activités de l’archipel. La noix de muscade est également l’une des productions les plus importantes, le pays étant l’un des principaux producteurs mondiaux. L’île est d’ailleurs surnommée « Isle of Spice » (« Île aux Épices »).

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2017)
Aire urbainePopulation
Saint-Georges52 984 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
ParoissesPopulationSuperficie
Carriacou et Petite Martinique (Dépendance)9 521 habitants38 km²
Saint Andrew24 749 habitants91 km²
Saint David11 286 habitants47 km²
Saint George37 057 habitants67 km²
Saint John8 591 habitants39 km²
Saint Mark3 994 habitants23 km²
Saint Patrick10 674 habitants44 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi