Honduras

Nom officielRépublique du Honduras
Nom propreRepública de Honduras (es)
ContinentAmériques
Sous-continentAmérique centrale
Population (palmarès : 96e)9 052 661 habitants (2018)
Croissance démographique1,98 % / an
Superficie111 275 km²
Densité81,35 habitants / km²
PIB (palmarès : 109e)22,979 milliards $USD (2017)
PIB/habitant (palmarès)2 480 $USD (2017)
Croissance du PIB4,80 % / an (2017)
Espérance de vie (palmarès)71,00 ans (2016)
Taux de natalité23,14 ‰ (2016)
Indice de fécondité2,78 enfants / femme (2016)
Taux de mortalité (palmarès)5,17 ‰ (2016)
Taux de mortalité infantile (palmarès)18,18 ‰ (2016)
Taux d'alphabétisation88,50 % (2016)
Langues officiellesEspagnol
MonnaieLempira (HNL)
IDH (palmarès : 140e)0,617 / 1 (2017)
IPE (palmarès)51,51 (2018)
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident Juan Orlando Hernández
Fête nationale15 septembre (indépendance de 1821)
Codes ISOHN, HND
GentiléHondurienne, Hondurien
Touristes (palmarès)936 000 personnes (2017)
Honduras – petite
Voir toutes les cartes
Un pays riche mais qui ne se développe pas

Le Honduras est un pays situé en Amérique centrale. Il est bordé au nord par la mer des Caraïbes, à l’ouest par le Guatemala, au sud par le golfe de Fonseca qui ouvre sur l’océan Pacifique, le Salvador et le Nicaragua.

Tegucigalpa, capitale du Honduras
Tegucigalpa, capitale du Honduras. Photo : Wikipédia

Le pays est riche en ressources naturelles : mines, forêts (la déforestation illégale est d’ailleurs un souci majeur), agriculture, industries, notamment du textile, sont les points forts de son économie, qui a ces dernières années connu des taux de croissance élevés.
Pourtant, la grande majorité de la population ne voit pas son niveau de vie augmenter, 66 % des Honduriens vivant toujours sous le seuil de pauvreté.
Les paysans vont régulièrement grossir les bidonvilles qui pullulent autour des grandes villes, particulièrement la capitale Tegucigalpa, dont la population a explosé pour approcher les 2,4 millions d’habitants, et San Pedro Sula, qui est devenue la deuxième plus grande aire urbaine du pays avec 1,5 million d’habitants.
Les infrastructures, notamment sanitaires, sociales, d’éducation, de transports etc… sont totalement inadaptées, et de nombreux problèmes risquent d’être difficiles à résoudre : délinquance, prostitution, sécurité, assainissement de l’eau, pollution, trafic automobile.
Le pays est trop souvent géré par les autorités à la manière d’une « république bananière », la violence envers les minorités, dont une forte composante est la communauté amérindienne, et la corruption restent endémiques au Honduras.
Selon l’ONU, le Honduras est d’ailleurs le pays le plus violent hors des zones de guerre. Un triste palmarès.
La faiblesse d’Etat de droit freine clairement le développement du pays, de par son isolement dans la communauté internationale, et notamment d’une partie de ses voisins.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2015)
Aire urbainePopulation
Tegucigalpa2 383 153 habitants
San Pedro Sula1 510 151 habitants
Comayagua243 879 habitants
La Ceiba204 140 habitants
Danlí203 109 habitants
Choluteca157 300 habitants
Catacamas132 952 habitants
Juticalpa129 875 habitants
Puerto Cortés126 008 habitants
Olanchito108 422 habitants
Tocoa94 120 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
DépartementsPopulationSuperficie
Atlántida449 822 habitants4 227 km²
Choluteca447 852 habitants4 397 km²
Colón319 786 habitants8 276 km²
Comayagua511 943 habitants5 120 km²
Copán382 722 habitants3 239 km²
Cortés1 621 762 habitants3 911 km²
El Paraíso458 472 habitants7 383 km²
Francisco Morazán1 553 379 habitants8 580 km²
Gracias a Dios94 450 habitants15 876 km²
Intibucá241 568 habitants3 126 km²
Islas de la Bahía65 932 habitants229 km²
La Paz206 065 habitants2 534 km²
Lempira333 125 habitants4 285 km²
Ocotepeque151 516 habitants1 636 km²
Olancho537 306 habitants24 038 km²
Santa Bárbara434 896 habitants5 013 km²
Valle178 561 habitants1 618 km²
Yoro587 375 habitants7 787 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi