République centrafricaine

Nom completRépublique centrafricaine - Centrafrique
Nom propreKödörösêse tî Bêafrîka
ContinentAfrique
Sous-continentAfrique Sub-Saharienne
Population (palmarès: 119e)5 391 539 habitants (2015)
Croissance démographique2,140 % / an
Superficie622 984 km²
Densité8,65 habitants / km²
PIB (palmarès: 189e)1,783 milliards $USD (2014)
PIB/habitant446 $USD (2014)
Croissance du PIB1,02 %/ an (2014)
Espérance de vie (palmarès)50,90 ans (2013)
Taux de natalité35,80 ‰ (2013)
Indice de fécondité4,52 enfants/femme (2013)
Taux de mortalité (palmarès)14,42 ‰ (2013)
Taux de mortalité infantile (palmarès)95,04 ‰
Taux d'alphabétisation56,60 %
Langues officiellesFrançais, sango
MonnaieFranc CFA (XAF)
IDH (palmarès: 189e)0,350/1
IPE33,30
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident Faustin-Archange Touadéra
Fête nationale1er décembre
Codes ISOCF, CAF
GentiléCentrafricaine, Centrafricain
Touristes54 000 personnes (2010)
République centrafricaine – petite
Chaos et insécurité

La République centrafricaine (Centrafrique) est un pays d’Afrique centrale en voie de développement. Il est entouré par le Cameroun à l’ouest, le Tchad au nord, le Soudan et le Soudan du Sud à l’est, la République démocratique du Congo et le Congo au sud.

Centrafrique - Bangui
Centrafrique – Bangui

Pays très pauvre et la plupart du temps en proie à la violence de chefs locaux, il possède pourtant d’importantes ressources, notamment du diamant, de l’eau (il a un fort potentiel hydroélectrique), des forêts, de l’or et des minerais. Mais tout ceci reste mal ou peu exploité, sans compter la contrebande, organisée à grande échelle.
La guerre civile qui ravage toujours certaines régions, ainsi que l’insécurité permanente dans d’autres, poussent les populations rurales à chercher refuge et travail dans la capitale Bangui, seule ville de taille de tout le pays, et véritable poumon économique de toute la Centrafrique.
Celle-ci se retrouve donc confrontée à un important afflux de population, et dépasse le million d’habitants, alors même que ses infrastructures ne suivent pas. Éducation, santé, assainissement, transports, font cruellement défaut pour assurer un développement plus durable et qui profite à tous.
Un défi auquel doivent répondre les autorités, si elles veulent faire sortir le pays de la zone des pays les plus pauvres du monde.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2015)
Aire urbainePopulation
Bambari47 106 habitants
Bangui1 145 280 habitants
Berbérati128 430 habitants
Bimbo143 690 habitants
Bouar44 388 habitants
Carnot57 784 habitants
Divisions administratives
Division administrativePopulationSuperficie
Bamingui-Bangoran54 346 habitants58 429 km²
Bangui839 081 habitants67 km²
Basse-Kotto313 224 habitants16 884 km²
Haut-Mbomou72 416 habitants56 678 km²
Haute-Kotto113 543 habitants85 829 km²
Kémo148 874 habitants16 508 km²
Lobaye310 365 habitants18 570 km²
Mambéré-Kadéï458 611 habitants29 686 km²
Mbomou206 188 habitants60 309 km²
Nana-Grébizi148 115 habitants19 670 km²
Nana-Mambéré293 759 habitants27 442 km²
Ombella-M'Poko448 465 habitants31 914 km²
Ouaka347 872 habitants49 900 km²
Ouham464 174 habitants52 893 km²
Ouham-Pendé541 221 habitants31 930 km²
Sangha-Mbaéré127 068 habitants18 703 km²
Vakaga65 694 habitants46 739 km²
Voir aussi