Madagascar

Nom officielRépublique de Madagascar
Nom propreRepoblikan'i Madagasikara (mg)
ContinentAfrique
Sous-continentAfrique de l'Est
Population (palmarès : 55e)24 313 180 habitants (2017)
Croissance démographique2,72 % / an
Superficie587 295 km²
Densité41,40 habitants / km²
PIB (palmarès : 142e)9,991 milliards $USD (2016)
PIB/habitant (palmarès)401 $USD (2016)
Croissance du PIB4,20 % / an (2016)
Espérance de vie (palmarès)64,85 ans (2013)
Taux de natalité33,58 ‰ (2013)
Indice de fécondité4,36 enfants / femme (2013)
Taux de mortalité (palmarès)7,10 ‰ (2013)
Taux de mortalité infantile (palmarès)46,13 ‰ (2013)
Taux d'alphabétisation64,66 % (2015)
Langues officiellesMalgache, français, anglais
MonnaieAriary (MGA)
IDH (palmarès : 165e)0,512 / 1 (2015)
IPE (palmarès)37,10 (2016)
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident Hery Rajaonarimampianina
Fête nationale26 juin (indépendance en 1960)
Codes ISOMG, MDG
GentiléMalgache
Touristes (palmarès)293 000 personnes (2016)
Madagascar
Développement freiné par l'instabilité politique

Madagascar est un État insulaire d’Afrique orientale constitué d’une grande île de l’océan Indien séparée du reste du continent par le canal de Mozambique. C’est la cinquième plus grande île du monde.
Madagascar est une île magnifique dotée de richesses naturelles immenses. Ses ressources, sa faune et sa flore en font un endroit unique sur Terre. La plupart des espèces que l’on retrouve sur l’île sont endémiques. Tous ces atouts sont attrayants d’un point de vue touristique, et la croissance de ce secteur d’activité est importante.

Baobabs, Madagascar
Baobabs, Madagascar. Photo : Marsel van Oosten.

Mais la population dispose également d’autres moyens pour vivre : pêche, agriculture, extraction minière, industrie textile.
Madagascar étant l’un des pays les plus pauvres de la planète, avec environ 9 personnes sur 10 vivant sous le seuil de pauvreté, de plus en plus d’industriels viennent délocaliser leurs activités à forte main d’oeuvre dans l’île, notamment le textile.

Lac Anosy, Antananarivo
Lac Anosy, Antananarivo. Photo : Sascha Grabow.

Par contre, ce développement est freiné par une instabilité politique récurrente. Les infrastructures de toutes sortes sont toujours déficientes, les transports mal organisés, et la capitale voit affluer de plus en plus de gens qui cherchent du travail. Et qui finissent dans les bidonvilles qui entourent Antananarivo.
La ville dépasse les 2,6 millions d’habitants et continue sa forte poussée démographique.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2014)
Aire urbainePopulation
Antananarivo2 645 840 habitants
Toamasina300 813 habitants
Antsirabé257 163 habitants
Mahajanga244 279 habitants
Fianarantsoa200 482 habitants
Toliara170 194 habitants
Ambovombe126 321 habitants
Antsiranana125 103 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
RégionsPopulationSuperficie
Alaotra Mangoro1 054 958 habitants31 948 km²
Amoron'i Mania734 413 habitants16 141 km²
Analamanga3 439 589 habitants16 911 km²
Analanjirofo1 063 197 habitants21 930 km²
Androy753 832 habitants19 317 km²
Anôsy690 019 habitants25 731 km²
Atsimo-Andrefana1 352 456 habitants66 236 km²
Atsimo-Atsinanana923 068 habitants18 863 km²
Atsinanana1 305 132 habitants21 934 km²
Betsiboka301 480 habitants30 025 km²
Boeny821 356 habitants31 046 km²
Bongolava469 769 habitants16 688 km²
Diana719 000 habitants19 266 km²
Haute Matsiatra1 231 696 habitants21 080 km²
Ihorombe320 775 habitants26 391 km²
Itasy752 703 habitants6 993 km²
Melaky297 446 habitants38 852 km²
Menabe608 166 habitants46 121 km²
Sava (Sambava, Antalaha, Vohémar et Andapa)1 007 399 habitants25 518 km²
Sofia1 280 847 habitants50 100 km²
Vakinankaratra1 852 199 habitants16 599 km²
Vatovavy Fitovinany1 454 863 habitants19 605 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi