Bélarus (Biélorussie)

Nom officielRépublique de Biélorussie
Nom propreРэспубліка Беларусь (be)
ContinentEurope
Sous-continentEurope (hors Union Européenne)
Population (palmarès : 94e)9 522 735 habitants (2017)
Croissance démographique0,19 % / an
Superficie207 605 km²
Densité45,87 habitants / km²
PIB (palmarès : 78e)54,609 milliards $USD (2015)
PIB/habitant (palmarès)5 740 $USD (2015)
Croissance du PIB-3,89 % / an (2015)
Espérance de vie (palmarès)72,60 ans (2013)
Taux de natalité12,50 ‰ (2014)
Indice de fécondité1,62 enfants / femme (2014)
Taux de mortalité (palmarès)12,80 ‰ (2014)
Taux de mortalité infantile (palmarès)3,40 ‰ (2015)
Taux d'alphabétisation99,84 % (2015)
Langues officiellesBiélorusse, Russe
MonnaieRouble biélorusse (BYR)
IDH (palmarès : 55e)0,796 / 1 (2015)
IPE (palmarès)65,40 (2010)
Nature de l'ÉtatRépublique (dictature dans les faits)
Chef de l'ÉtatPrésident Alexandre Loukachenko
Fête nationale27 juillet (proclamation de l'indépendance de 1990)
Codes ISOBY, BLR
GentiléBiélorusse
Touristes (palmarès)973 000 personnes (2014)
Biélorussie – petite
Arrêt de la baisse démographique

La Biélorussie, aussi appelée Bélarus (par l’ONU notamment), est un pays d’Europe orientale, sans accès à la mer, bordé à l’ouest par la Pologne, au nord par la Lettonie et la Lituanie, à l’est par la Russie et au sud par l’Ukraine.

Minsk, capitale de la Biélorussie
Minsk, capitale de la Biélorussie. Photo : Vadim Sazanovich.
Place de l'indépendance, Minsk, Biélorussie
Place de l’indépendance, Minsk, Biélorussie. Photo : Zedlik.

La Biélorussie est considérée par nombre de pays, surtout occidentaux et à juste titre, comme une dictature, et les dirigeants, y compris le chef d’État, ont fait l’objet de sanctions et d’interdictions de voyages dans l’Union européenne entre 2011 et 2016. Des sanctions levées début 2016, à part sur les armes. On reproche au pouvoir en place le fait qu’il bafoue régulièrement les droits humains, réprime l’opposition et la liberté de la presse.

Lac Strusta, Biélorussie
Lac Strusta, Biélorussie. Photo : Zedlik.

Après l’indépendance obtenue de l’effondrement de l’URSS au début des années 1990 (25 août 1991), le pays a vu sa démographie fondre rapidement. Il a perdu jusqu’à 10 % de sa population. Puis, dans les années 2005-2010, la démographie a stagnée, et elle est enfin repartie à la hausse, très légèrement, depuis quelques années. Avec l’ouverture des frontières, de nombreux Russes ont quitté le territoire pour retourner en Russie. Et beaucoup de jeunes, bien formés, ont émigré vers le reste de l’Europe, Russie en tête, mais aussi vers l’Union européenne, afin de trouver du travail, un avenir, une certaine liberté, et une meilleure qualité de vie.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2016)
Aire urbainePopulation
Minsk1 974 800 habitants
Homiel (Gomel)521 452 habitants
Mahiliow (Moguilev)378 077 habitants
Vitsiebsk (Vitebsk)368 574 habitants
Hrodna (Grodna)365 610 habitants
Brest (Brest-Litovsk)340 141 habitants
Babrouïsk217 975 habitants
Baranavitchy179 122 habitants
Borisov (Baryssaw)143 919 habitants
Pinsk138 415 habitants
Orcha116 552 habitants
Mazyr112 003 habitants
Salihorsk106 503 habitants
Navapolatsk102 394 habitants
Lida100 443 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
VoblastsPopulationSuperficie
Brest1 386 982 habitants32 786 km²
Homiel1 422 941 habitants40 370 km²
Hrodna1 050 125 habitants25 127 km²
Mahiliow1 067 645 habitants29 068 km²
Minsk (Ville)1 959 781 habitants349 km²
Minsk (Région)1 417 303 habitants39 854 km²
Vitebsk1 193 587 habitants40 051 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi