Guyana

Nom completRépublique coopérative du Guyana
Nom propreGuyana
ContinentAmériques
Sous-continentAmérique du Sud
Population (palmarès : 170e)736 797 habitants (2017)
Croissance démographique-0,350 % / an
Superficie214 999 km²
Densité3,43 habitants / km²
PIB (palmarès : 181e)2,763 milliards $USD (2015)
PIB/habitant (palmarès)3 724 $USD (2015)
Croissance du PIB3,00 % / an (2015)
Espérance de vie (palmarès)68,40 ans (2016)
Taux de natalité17,60 ‰ (2015)
Indice de fécondité2,60 enfants / femme (2014)
Taux de mortalité (palmarès)6,80 ‰ (2015)
Taux de mortalité infantile (palmarès)21,80 ‰ (2015)
Taux d'alphabétisation94,37 % (2015)
Langues officiellesAnglais, Créole guyanais
MonnaieDollar du Guyana ($ GYD)
IDH (palmarès : 130e)0,638 / 1 (2015)
IPE (palmarès)71,14 (2016)
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident David Granger
Fête nationale23 février
Codes ISOGY, GUY
GentiléGuyanienne, Guyanien
Touristes (palmarès)226 817 personnes (2015)
Guyana – petite
L'économie va mieux, mais la pauvreté reste élevée

Le Guyana est un État d’Amérique du Sud situé sur les bords de l’océan Atlantique. Il est entouré par le Venezuela à l’ouest, le Brésil à l’ouest et au sud, et le Suriname à l’est. Il est le seul pays de langue anglaise du sous-continent sud-américain. Il fait partie du Commonwealth britannique, mais contrairement à nombre de ses pays membres, il n’est pas une monarchie, mais une république.

Mont Roraima, Venezuela
Mont Roraima, partagé entre le Brésil, le Guyana et le Venezuela. Photo : Most Beautiful Spots.

Le Guyana est un pays pauvre. Ses principales sources de revenus sont les exportations de matières premières, dont l’or et la bauxite, ainsi que des produits agricoles comme le sucre, le riz, le café et les agrumes. Ces exportations progressent pour la plupart, et l’on peut dire que l’économie va relativement bien. Cependant, la pauvreté est partout présente, et les conditions de vie sont difficiles dans un pays qui manque d’infrastructures, notamment de transports et sanitaires et sociales.
L’intérieur du pays est peu exploité et même peu connu, la population se concentrant principalement sur les côtes et le long des grands fleuves.

Chutes Kaieteur, Guyana
Chutes Kaieteur, Guyana. Source : Wildlife Archives

L’exploitation intense de la forêt à certains endroits reste problématique pour le développement futur du pays. Le risque est de voir disparaître une partie importante du couvert forestier, rendant les sols arides sur le long terme.
Enfin, deux conflits territoriaux menacent l’intégrité du Guyana. L’un avec le Venezuela, datant d’avant l’indépendance du pays (du Royaume-Uni en 1966), et qui concerne la Guayana Esequiba, soit toute la région ouest du Guyana, représentant environ 62 % de la superficie totale du pays. Cette zone faisait autrefois partie de la Grande Colombie.
L’autre avec le Suriname, dans le sud-et du pays, dans une région de la forêt amazonienne.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2017)
Aire urbainePopulation
Georgetown424 848 habitants
Nouvelle-Amsterdam (New Amsterdam)33 177 habitants
Linden29 298 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
RégionsPopulationSuperficie
Barima-Waini28 456 habitants20 339 km²
Berbice Oriental-Courantyne102 588 habitants36 234 km²
Cuyuni-Mazaruni21 880 habitants47 213 km²
Demerara-Mahaica315 157 habitants2 232 km²
Haut-Demerara-Berbice38 634 habitants17 040 km²
Haut-Takutu-Haut-Essequibo27 380 habitants57 750 km²
Îles d'Essequibo-Demerara Occidental109 691 habitants3 755 km²
Mahaica-Berbice48 402 habitants4 190 km²
Pomeroon-Supenaam45 376 habitants6 195 km²
Potaro-Siparuni10 241 habitants20 051 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi