Venezuela

Nom officielRépublique bolivarienne du Venezuela
Nom propreRepública Bolivariana de Venezuela (es)
ContinentAmériques
Sous-continentAmérique du Sud
Population (palmarès : 46e)31 828 110 habitants (2018)
Croissance démographique1,26 % / an
Superficie916 445 km²
Densité34,73 habitants / km²
PIB (palmarès : 56e)178,036 milliards $USD (2018)
PIB/habitant (palmarès)5 594 $USD (2018)
Croissance du PIB-18,00 % / an (2018)
Espérance de vie (palmarès)74,54 ans (2015)
Taux de natalité19,16 ‰ (2015)
Indice de fécondité2,32 enfants / femme (2015)
Taux de mortalité (palmarès)5,31 ‰ (2015)
Taux de mortalité infantile (palmarès)18,91 ‰ (2015)
Taux d'alphabétisation96,32 % (2015)
Langues officiellesEspagnol
MonnaieBolívar fuerte (VEF)
IDH (palmarès : 108e)0,761 / 1 (2017)
IPE (palmarès)63,89 (2018)
Nature de l'ÉtatRépublique fédérale (bolivarienne), régime autoritaire
Chef de l'ÉtatPrésident Nicolás Maduro
Fête nationale5 juillet (indépendance de 1811)
Codes ISOVE, VEN
GentiléVénézuélienne, Vénézuélien
Touristes (palmarès)601 000 personnes (2016)
Venezuela – petite
Voir toutes les cartes

Le Venezuela est une république fédérale située dans la partie la plus septentrionale de l’Amérique du Sud. Le pays est bordé au nord par la mer des Antilles, à l’est par le Guyana, au sud par le Brésil, au sud-ouest et à l’ouest par la Colombie.

Caracas, capitale du Venezuela
Caracas, capitale du Venezuela. Photo : Wikipédia

Grâce à la forte augmentation des revenus du pétrole, les conditions de vie de la population s’étaient grandement améliorées depuis le début des années 2000 et l’arrivée au pouvoir d’un gouvernement de gauche (dirigé tout d’abord par Hugo Chávez, puis par Nicolás Maduro) souhaitant enfin redistribuer les richesses équitablement. Le pays est en effet assis sur l’une des principales réserves d’hydrocarbures, que l’on retrouve en abondance dans son sous-sol, notamment dans la région du delta de l’Orénoque.
Le pays avait passé des accords bilatéraux avec plusieurs pays gros consommateurs, comme la Chine (où un doublement de la consommation de pétrole a été constaté depuis le début du siècle), ou ses voisins d’Amérique du Sud, comme Cuba, l’Argentine, le Brésil ou Panama. Ainsi, les profits ont pu être en partie redistribués dans des programmes sociaux.
Mais malgré ces améliorations graduelles, les conditions de vie des groupes indigènes restent toujours précaires.

Mont Roraima, Venezuela
Mont Roraima, Venezuela. Photo : Most Beautiful Spots

Mais depuis la mort d’Hugo Chávez, l’ancien président du pays, et surtout depuis que les cours du pétrole ont plongé, le pouvoir fait face à un mouvement de contestation orchestré par l’oligarchie du pays, qui détient tous les leviers de l’économie et est constamment soutenue par les États-Unis : communication et médias, circuits de distribution alimentaires et de produits de base, médicaments etc., organisant une pénurie artificielle afin d’alimenter la contestation.
L’inflation galopante ravage le Venezuela et avoisinait les 650 % en 2016, après 250 % en 2015, et a depuis  encore augmentée (1,4 million % en 2018 !). Les fortes fluctuations des prix du pétrole ont eu un effet dramatique sur la redistribution des richesses de l’État. Celui-ci a vu ses revenus fondre et l’économie du pays n’est pas assez diversifiée pour résister aux soubresauts des marchés mondiaux.
Le sous-investissement chronique, la corruption et l’embargo économique de facto de la part des grande économies occidentales ont pesé sur la très forte augmentation actuelle de la pauvreté, qui a poussé environ 1,5 millions de personnes à quitter le pays. Bon nombre de ces migrants sont retournés chez eux dans les pays limitrophes, mais le phénomène a également fortement touché les Vénézuéliens eux-mêmes, partis chercher une vie meilleure à l’étranger.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2016)
Aire urbainePopulation
Caracas4 938 596 habitants
Maracaïbo3 351 104 habitants
Valence (Valencia)1 818 628 habitants
Maracay1 711 144 habitants
Barquisimeto1 433 805 habitants
San Cristóbal1 015 623 habitants
Ciudad Guayana929 707 habitants
Barcelone (Barcelona)846 353 habitants
Maturín592 574 habitants
Porlamar529 058 habitants
Ciudad Bolívar450 223 habitants
Valera444 152 habitants
Acarigua-Araure437 495 habitants
Barinas436 923 habitants
Cumaná423 546 habitants
Mérida403 106 habitants
Punto Fijo377 128 habitants
San Felipe308 234 habitants
El Tigre292 203 habitants
Coro239 961 habitants
San Fernando213 335 habitants
Carora201 950 habitants
Puerto Cabello195 219 habitants
Carúpano180 984 habitants
Calabozo167 901 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
ÉtatsPopulationSuperficie
Amazonas187 852 habitants180 145 km²
Anzoátegui1 706 078 habitants43 300 km²
Apure593 694 habitants76 500 km²
Aragua1 839 075 habitants7 014 km²
Barinas913 573 habitants35 200 km²
Bolívar1 809 306 habitants238 000 km²
Carabobo2 494 810 habitants4 650 km²
Cojedes357 866 habitants14 800 km²
Delta Amacuro197 233 habitants40 200 km²
Dépendances Fédérales2 248 habitants342 km²
District capitale de Caracas2 085 846 habitants433 km²
Falcón1 046 434 habitants24 800 km²
Guárico905 047 habitants64 986 km²
Lara2 007 190 habitants19 800 km²
Mérida1 007 934 habitants11 300 km²
Miranda3 228 435 habitants7 950 km²
Monagas995 584 habitants28 930 km²
Nueva Esparta584 873 habitants1 150 km²
Portuguesa1 024 277 habitants15 200 km²
Sucre1 059 488 habitants11 800 km²
Táchira1 255 869 habitants11 100 km²
Trujillo840 554 habitants7 400 km²
Vargas372 697 habitants1 496 km²
Yaracuy716 036 habitants7 100 km²
Zulia4 199 165 habitants63 100 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi