Guyane

Nom officielGuyane
Nom propreGuyane
ContinentAmériques
Sous-continentAmérique du Sud
Population (palmarès : 192e)262 527 habitants (2016)
Croissance démographique2,01 % / an
Superficie83 771 km²
Densité3,13 habitants / km²
PIB (palmarès : 172e)4,313 milliards $USD (2015)
PIB/habitant (palmarès)16 727 $USD (2015)
Croissance du PIB1,90 % / an (2015)
Espérance de vie (palmarès)79,90 ans (2014)
Taux de natalité26,20 ‰ (2014)
Indice de fécondité3,60 enfants / femme (2015)
Taux de mortalité (palmarès)3,10 ‰ (2014)
Taux de mortalité infantile (palmarès)8,60 ‰ (2014)
Taux d'alphabétisation96,00 % (2017)
Langues officiellesFrançais
MonnaieEuro (€ EUR)
IDHn.c.
IPE (palmarès)n.c.
Nature de l'ÉtatRégion et département d'outre-mer français
Chef de l'ÉtatPrésident Emmanuel Macron
Fête nationale14 juillet (Révolution française)
Codes ISOGF, GUF
GentiléGuyanaise, Guyanais, Française, Français
Touristes (palmarès)199 000 personnes (2015)
Guyane – petite
Espace et forte croissance démographique

La Guyane est une région et un département français situé en Amérique du Sud. Situé sur la côte de l’Atlantique sud de l’Amérique du Sud, il est frontalier du Brésil au sud-est et au sud, et du Suriname à l’ouest.
Plus grand département français, la Guyane vit beaucoup grâce à l’activité du Centre spatial guyanais, qui représente 1/5e de son PIB.

Cayenne, capitale de la Guyane
Cayenne, capitale de la Guyane. Photo : Guillaume Normand.

Une partie non négligeable de l’économie repose cependant sur l’orpaillage, le plus souvent informel. Ainsi, des milliers de personnes vivent clandestinement dans le territoire (une estimation de 10 000 orpailleurs est souvent avancée par les autorités qui luttent contre ce pillage et la pollution qui y est liée), éparpillés dans l’immense forêt amazonienne, en provenance principalement du Brésil.
Il s’ensuit un problème grandissant d’insécurité dans la forêt, notamment pour les premiers habitants des lieux, les Amérindiens (notamment les Kali’na). Sans compter la dévastation importante de la nature du fait de pratiques non respectueuses de l’environnement, et des effets sur la santé des rejets sauvages de mercure (ce dernier sert à amalgamer l’or).
Malgré sa taille et ses ressources naturelles, la Guyane reste encore un département pauvre en comparaison du reste de l’Union européenne et de la France (le PIB/habitant est moitié moindre qu’en France). Mais elle est considérée comme riche par rapport au pays voisins, notamment le Suriname et le Guyana.

Centre spatial guyanais - Kourou
Centre spatial guyanais – Kourou. Photo : ESA.

L’agriculture et les productions industrielles locales ne suffisent pas à satisfaire totalement les besoins de la population locale, et la Guyane doit importer à grands frais une partie importante des produits qu’elle consomme. Elle est donc très dépendante de l’extérieur, et la montée très forte des prix de certains produits a dégradé les conditions de vie, parfois précaires, de la partie la plus fragile de la population.
Enfin, le tourisme, nouvelle voie de développement envisagée, en est à ses débuts, car les infrastructures ne sont pas encore à la hauteur des attentes. Il représente actuellement environ 5 % du PIB.
L’apport migratoire des pays limitrophes est très important et permet à la population de ce département de croître de manière très forte, en comparaison du reste du territoire français. Mais avec sa grande taille et sa très faible densité de population, le réservoir de progression est immense. Environ 1/3 de la population totale du territoire est étrangère.
Les principales aires urbaines grossissent très vite. Cayenne et son aire urbaine ont une croissance démographique annuelle d’environ 3 %, même si la ville centre perd des habitants au profit de sa banlieue.
Saint-Laurent-du-Maroni a connu une très forte croissance de +6,4 % entre 2013 et 2014, date des derniers chiffres disponibles. Sa situation sur le fleuve Maroni, face au Suriname, favorise l’immigration, souvent illégale, des populations pauvres du pays voisin, qui cherchent une vie meilleure côté français.
Kourou, où se situe le Centre spatial guyanais, a désormais une croissance très faible comparée aux autres villes de Guyane, avec +0,28 % par an entre 2009 et 2014.
Enfin, la forêt amazonienne couvre environ 95 % du territoire, et constitue l’une des forêts les plus denses et les moins morcelées et abîmées par l’activité humaine dans le monde.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2014)
Aire urbainePopulation
Cayenne126 761 habitants
Saint-Laurent-du-Maroni44 169 habitants
Kourou25 868 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Voir aussi