Kirghizistan

Nom completRépublique kirghize
Nom propreКыргыз Республикасы (ky)
ContinentAsie
Sous-continentAsie centrale
Population (palmarès : 114e)6 140 200 habitants (2017)
Croissance démographique2,010 % / an
Superficie199 949 km²
Densité30,71 habitants / km²
PIB (palmarès : 154e)6,551 milliards $USD (2016)
PIB/habitant (palmarès)1 077 $USD (2016)
Croissance du PIB3,83 % / an (2016)
Espérance de vie (palmarès)71,05 ans (2015)
Taux de natalité27,40 ‰ (2015)
Indice de fécondité3,19 enfants / femme (2015)
Taux de mortalité (palmarès)5,84 ‰ (2015)
Taux de mortalité infantile (palmarès)16,60 ‰ (2016)
Taux d'alphabétisation99,75 % (2015)
Langues officiellesKirghiz, Russe
MonnaieSom (KGS)
IDH (palmarès : 123e)0,664 / 1 (2015)
IPE (palmarès)73,13 (2016)
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident Almazbek Atambaïev
Fête nationale31 août (indépendance de 1991)
Codes ISOKG, KGZ
GentiléKirghiz
Touristes (palmarès)1 265 100 personnes (2015)
Kirghizistan – petite
La crise mondiale pèse sur le développement

Le Kirghizistan est un pays d’Asie centrale montagneux. Cette ancienne république de l’URSS a obtenu son indépendance lors de l’éclatement de cette dernière en 1991. Il partage des frontières avec le Kazakhstan au nord, la Chine au sud-est, le Tadjikistan au sud-ouest, et l’Ouzbékistan à l’ouest.

Paysage du Kirghizistan
Paysage du Kirghizistan

Depuis quelques années, le pays a su mieux tirer parti de ses ressources naturelles. Or, uranium, hydroélectricité, coton, tabac et laine, les exportations se portent bien. La crise économique et des faiblesses dans les infrastructures hydroélectriques ont cependant freiné et affaibli les rentrées d’argent.
La guerre en Afghanistan, à la fois proche – la capitale héberge une base militaire de ravitaillement US – et loin, les deux pays n’ayant pas de frontière commune, entretient une crise géopolitique régionale qui bride le développement du Kirghizistan. Car la pauvreté reste importante, autour de 40 % des habitants de ce petit État d’Asie centrale, ce qui en fait l’un des plus pauvres de l’ex-URSS.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2017)
Aire urbainePopulation
Bichkek980 400 habitants
Och281 900 habitants
Djalalabad108 300 habitants
Karakol73 000 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
Régions (Oblastary)PopulationSuperficie
Batken503 500 habitants17 048 km²
Bichkek (Ville)980 400 habitants170 km²
Jalal-Abad1 168 700 habitants32 418 km²
Naryn281 000 habitants44 160 km²
Och (Ville)281 900 habitants183 km²
Och (Région)1 287 500 habitants28 934 km²
Talas255 200 habitants13 406 km²
Tchouï905 200 habitants19 895 km²
Yssykköl476 800 habitants43 735 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi