Mauritanie

Nom officielRépublique islamique de Mauritanie
Nom propreالجمهورية الإسلامية الموريتانية (ar)
ContinentAfrique
Sous-continentAfrique subsaharienne
Population (palmarès : 134e)3 893 775 habitants (2017)
Croissance démographique2,32 % / an
Superficie1 030 700 km²
Densité3,78 habitants / km²
PIB (palmarès : 167e)4,635 milliards $USD (2016)
PIB/habitant (palmarès)1 078 $USD (2016)
Croissance du PIB5,00 % / an (2016)
Espérance de vie (palmarès)60,30 ans (2013)
Taux de natalité32,31 ‰ (2013)
Indice de fécondité4,30 enfants / femme (2013)
Taux de mortalité (palmarès)10,90 ‰ (2013)
Taux de mortalité infantile (palmarès)72,00 ‰ (2013)
Taux d'alphabétisation62,64 % (2015)
Langues officiellesArabe, Français
MonnaieOuguiya (MRO)
IDH (palmarès : 163e)0,513 / 1 (2015)
IPE (palmarès)46,31 (2016)
Nature de l'ÉtatRépublique islamique
Chef de l'ÉtatPrésident Mohamed Ould Abdel Aziz
Fête nationale28 novembre (indépendance de 1960)
Codes ISOMR, MRT
GentiléMauritanienne, Mauritanien
Touristes (palmarès)400 personnes (2014)
Mauritanie – petite

La Mauritanie est un pays du nord-ouest de l’Afrique, limitrophe de l’Algérie et du Sahara occidental au nord, du Mali à l’est, et du Sénégal au sud, avec lequel il partage le fleuve Sénégal. Il est bordé à l’ouest par l’océan Atlantique, le long d’une côte de plus de 700 kilomètres de long.

Mauritanie - Adrar : Passe d'Amogjar
Mauritanie – Adrar : Passe d’Amogjar. Photo : Ji-Elle

Il est l’un des pays les plus pauvres du monde. 31 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (2014). Sa maigre richesse repose en grande partie sur ses ressources minières (fer, cuivre et or notamment), exploitées principalement au nord du pays ; les cultures, concentrées au sud au bord du fleuve Sénégal ; la pêche sur la côte atlantique. Du pétrole a été découvert au large des côtes, et l’exploitation a commencé en 2006. De nouvelles découvertes sont mises au jour régulièrement depuis lors. La production 2016 a été de 1,73 millions de barils. Ce pétrole est l’un des plus importants espoirs du pays pour son développement économique et social.
Ce développement est l’axe majeur des gouvernants, notamment en contrant l’analphabétisme, et en mettant en place des projets culturels majeurs, comme la distribution de livres.
La pluviométrie changeante est le principal problème rencontré par les agriculteurs, ce qui affecte les capacités d’auto-suffisance alimentaires du pays.
La population continue de croître à un rythme élevé, environ +2,32 % par an actuellement (2016), mais cette croissance a beaucoup baissée depuis 2000 (2,8 % entre 2000 et 2013). Le pays atteindra bientôt les 4 millions d’habitants. Les nomades représentaient environ 12 % de la population en 1988, et ne comprennent aujourd’hui plus que 1,9 % de cette population totale, soit 66 328 personnes (recensement 2013). Ils se sont rapidement sédentarisés.
Par ailleurs, la lutte contre les mouvements islamistes et l’intégrisme religieux se fait parfois au détriment des droits et libertés. La démocratie est difficile à maintenir dans un État dont les ressources sont extrêmement limitées, et les où les autorités ne sont pas très respectueuses des droits humains. Autre préoccupation : l’esclavagisme, qui continue à faire des ravages au sein des populations les moins favorisées. Environ 4 % de la population du pays serait esclave, soit 150 000 personnes, le plus haut taux du monde.

Nouakchott, capitale de la Mauritanie
Nouakchott, capitale de la Mauritanie. Photo : Wikipédia

Enfin, la capitale Nouakchott a dépassé récemment le million d’habitants. Ville nouvelle créée de toutes pièces dans les années 1950-1060 durant la colonisation française, elle a vu affluer une population nomade nombreuse en raison de la sècheresse qui accable l’arrière pays. Elle concentre désormais le tiers des Mauritaniens, et cet concentration s’accroît rapidement.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2017)
Aire urbainePopulation
Nouakchott1 116 739 habitants
Nouadhibou132 246 habitants
Fessale (Fassalé)65 927 habitants
Kiffa55 499 habitants
Kaédi48 537 habitants
Adel Bagrou47 829 habitants
Zouérate46 286 habitants
Boghé (Bogué)42 759 habitants
Bougadoum40 341 habitants
Atar38 877 habitants
Rosso35 847 habitants
Néma24 419 habitants
Bousteille20 327 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
WilayasPopulationSuperficie
Adrar61 196 habitants235 000 km²
Assaba360 249 habitants36 600 km²
Brakna320 447 habitants33 000 km²
Dakhlet Nouadhibou138 526 habitants22 300 km²
Gorgol358 027 habitants13 600 km²
Guidimakha (Guidimagha)294 506 habitants10 300 km²
Hodh Ech Chargui478 464 habitants182 700 km²
Hodh El Gharbi313 681 habitants53 400 km²
Inchiri22 833 habitants46 800 km²
Nouakchott1 116 739 habitants1 000 km²
Tagant82 683 habitants98 340 km²
Tiris Zemmour55 213 habitants252 900 km²
Trarza291 210 habitants67 800 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi