Djibouti

Nom officielRépublique de Djibouti
Nom propreGabuutih Ummuuno (aa) ; Jamahuuriyada Jabuuti (so) ; جمهورية جيبوتي - Jumhūriyyat Jībūtī (ar)
ContinentAfrique
Sous-continentAfrique de l'Est
Population (palmarès : 166e)1 048 999 habitants (2018)
Croissance démographique2,80 % / an
Superficie25 030 km²
Densité41,91 habitants / km²
PIB (palmarès : 190e)1,845 milliards $USD (2017)
PIB/habitant (palmarès)1 928 $USD (2017)
Croissance du PIB4,09 % / an (2017)
Espérance de vie (palmarès)63,20 ans (2016)
Taux de natalité23,40 ‰ (2017)
Indice de fécondité2,31 enfants / femme (2017)
Taux de mortalité (palmarès)7,50 ‰ (2017)
Taux de mortalité infantile (palmarès)47,20 ‰ (2016)
Taux d'alphabétisation57,40 % (2009)
Langues officiellesFrançais, Arabe
MonnaieFranc djiboutien (DJF)
IDH (palmarès : 181e)0,470 / 1 (2014)
IPE (palmarès)40,04 (2018)
Nature de l'ÉtatRépublique
Chef de l'ÉtatPrésident Ismail Omar Guelleh
Fête nationale27 juin (indépendance de 1977)
Codes ISODJ, DJI
GentiléDjiboutienne, Djiboutien
Touristes (palmarès)63 000 personnes (2013)
Djibouti – petite
Voir toutes les cartes
Porte d'entrée de l'Afrique de l'Est

Djibouti est un pays de la Corne de l’Afrique, situé sur la côte ouest du débouché méridional de la mer Rouge. Il est limitrophe du Somaliland (ancienne région de Somalie, non reconnue internationalement, devenue indépendante), de l’Éthiopie, de l’Érythrée et fait face au Yémen, situé de l’autre côté du golfe d’Aden. Sa capitale, Djibouti, porte le nom du pays et abrite la majeure partie de la population.

Lac Abbé, Djibouti
Lac Abbé, Djibouti. Photo : Yann Arthus-Bertrand

Djibouti est situé au coeur d’une zone d’échanges maritimes majeurs, constituant un carrefour sur le chemin entre l’Europe et l’Asie. Fort de cette position géographique stratégique, le pays envisage, grâce à de nombreux investissements récents, de devenir un véritable pôle d’échanges économiques pour toute l’Afrique de l’Est.
En effet, seul point d’accès à l’océan pour l’Éthiopie, avec notamment une importante voie de chemin de fer, Djibouti veut développer des activités de stockage et de manutention importantes. Un nouveau port à ainsi été créé, d’une grande capacité, et permet l’exportation des produits de son grand voisin, qui connaît une croissance économique parmi les plus fortes du continent.

Îles Moucha et Maskali, Djibouti
Îles Moucha et Maskali, Djibouti. Photo : Yann Arthus-Bertrand
Île Moucha, Djibouti
Île Moucha, Djibouti

Malgré des tensions avec certains de ses voisins, la croissance économique est au rendez-vous ces dernières années. Au nord, l’Érythrée, contre laquelle un conflit armé s’est déroulé ces dernières années et à la frontière de laquelle sont encore stationnées des troupes militaires, et au sud, le Somaliland, région nord de la Somalie en plein chaos, où affluent les réfugiés attirés par la bonne tenue de l’économie, ainsi que par la stabilité politique du pays.
Stabilité renforcée par la présence massive de militaires français, étatsuniens, et désormais chinois qui y ont de fortes bases d’opérations stratégiques pour toute cette région du monde.

Lac Assal, Djibouti
Lac Assal, Djibouti. Photo : Yann Arthus-Bertrand

Djibouti est un pays majoritairement urbanisé. En effet, presque toute la population vit dans l’aire urbaine de Djibouti, qui concentre logiquement la plupart des activités économiques, culturelles et sociales.
La population est très pauvre, et l’analphabétisme freine fortement le développement économique et social du pays. En 2009, moins d’une personne sur deux était alphabétisée. Les femmes, notamment, sont beaucoup moins alphabétisées que les hommes (plus de huit sur dix dans les campagnes !). Une situation que les autorités devraient prendre en compte, car partout dans le monde, le développement ne peut advenir sans l’éducation des filles. Le taux de scolarisation est en train de monter, mais les progrès sont lents.
Autre problématique, la consommation excessive du khat, drogue issue d’une plante originaire d’Éthiopie et qui se mâche. Environ 40 % des hommes du pays en consomment. Ses effets sont proches de ceux des amphétamines. Les conséquences sanitaires et sociales sont déplorables. La population s’appauvrit, la productivité baisse, et cela sous l’égide des autorités, qui en profitent pour maintenir cette population sous coupe réglée. Lors d’élections, il n’est pas rare de voir les autorités en place distribuer gratuitement cette drogue afin de s’assurer des votes favorables.
La croissance de la population reste très élevée, à +2,8 % (2017), grâce à la fois à l’apport des migrations internationales et à l’accroissement naturel. Le pays vient de dépasser le million d’habitants pour la première fois de son histoire.

Voir toutes les cartes ou tous les articles liés
Aires urbaines (2017)
Aire urbainePopulation
Djibouti645 692 habitants
Voir toutes les aires urbaines
Divisions administratives
RégionsPopulationSuperficie
Ali Sabieh102 618 habitants2 400 km²
Arta50 017 habitants1 800 km²
Dikhil104 977 habitants7 200 km²
Djibouti567 602 habitants630 km²
Obock44 678 habitants5 700 km²
Tadjourah102 329 habitants7 300 km²
Voir toutes les divisions administratives
Voir aussi